ET NOTRE SALAIRE… N’aurait-il pas besoin d’une bonne ordonnance ?

Depuis quelques années les augmentations ne sont pas au niveau souhaité par l’ensemble des salariés de l’AR au cadre.

Les % reçus n’arrivent pas à couvrir les augmentations du coût de la vie et sont loin de compenser les efforts consentis par chacun :

  • Des horaires de plus en plus flexibles,
  • Des cadences à la limite de la rupture, (etc…)

Lien pour le tract : NAO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.